Du Finistère au Var : l'artichaut reste une valeur sûre

Publié le

Si on vous dit : C’est le seul plat que quand t'as fini de manger, t'en as plus dans ton assiette que quand t’as commencé. C’est l’artichaut de Coluche biensur ! Le breton, le Camus est très volumineux une fois effeuillé. Quant au violet, provençal, même terminé, il est plus discret. On vous dit tout, du soleil et de la pluie, dont les artichauts ont besoin pour s’épanouir.